Comment bien réussir le lancement de son site internet ?

Après avoir énormément travaillé sur un projet tel que la création d’un site internet, son lancement se doit être à la hauteur du travail effectué. L’objectif est de lancer un site internet qui apporte, dès le début, une expérience utilisateur de qualité. On a qu’une chance de faire une bonne première impression, chose sur laquelle les gens se reposent beaucoup sur Internet. C’est pour cela qu’il faut avoir vérifié chaque détail et effectuer toutes les démarches nécessaires à un lancement efficace. C’est ce que l’on va voir ici, avec une série d’astuces qui doit servir de check-list à suivre afin de mettre toutes les chances de votre côté !

1

Bien connaître sa cible

La première chose qui doit être bien établie, c’est le fait de connaître sur le bout des doigts la cible de site internet. Il faut absolument connaître votre audience ou votre future audience afin de travailler votre contenu et votre image en fonction de ce qu’ils recherchent. Cela permettra, au lancement, de concentrer vos efforts de rédaction de contenu et de leur promotion aux bons endroits.

Mon conseil :
Réaliser en amont des personas de votre cible, qui sont des personnes fictives que l’on dote d’attributs et de caractéristiques sociales et psychologiques afin qu’ils représentent au mieux un groupe de notre cible. Cela a comme objectif de pouvoir créer du contenu qui les intéresserait et de définir une stratégie de communication en conséquence.

Ce qu’il ne faut pas faire :
S’éparpiller dans le contenu réalisé. Au lancement, il faut se concentrer sur ce qui aurait de l’impact sur votre cible afin de les attirer et de créer rapidement de l’engagement.

2

Planifier son lancement

Planifier son lancement dans les moindres détails est primordial afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Des imprévus arrivent tout le temps et il faut pouvoir les gérer. Hors, planifier le plus possible le lancement en amont permettra de réduire ces possibilités d’imprévus. Afin de pouvoir s’organiser, il faut impérativement se fixer une date de lancement. Choisir une date vous créera un objectif à ne pas dépasser et cadrera votre travail et la promotion de lancement.

Mon conseil :
Choisissez une date qui vous paraît cohérente avec ce que vous proposez sur votre site. En effet, par exemple, si le contenu est en rapport à des conseils pour étudiants, l’idéal sera de le lancer juste avant septembre et non en plein milieu de l’année scolaire.

3

Teaser le projet sur les réseaux sociaux

Une étape, qui est devenue incontournable avec l’émergence et de la démocratisation des réseaux, est de teaser son projet de site internet sur les réseaux sociaux. En effet, il ne faut pas attendre d’avoir lancé le site pour créer des comptes sur les réseaux sociaux. Non, il faut les utiliser pour donner envie aux gens de venir sur votre site, et cela, dès le lancement. L’objectif est de commencer à créer une communauté autour de votre site ou votre marque le plus tôt possible.

Mon conseil :
– Il faut que vous créiez des comptes sur les réseaux sociaux que vous auriez d’abord sélectionnés par rapport à votre contenu et votre cible, comme vous pouvez le voir dans mon article Mes 12 astuces pour gérer ses réseaux sociaux. Si vous souhaitez savoir sur quels réseaux se lancer, j’ai également fait l’article Quels réseaux sociaux choisir pour son entreprise ? qui vous sera grandement utile.
– Vous pouvez commencer par inviter vos amis et leur demander d’inviter leurs amis. Cela constituera une certaine base d’abonnés, comme j’en parlais dans l’article Mes 13 conseils e-marketing pour faire décoller les ventes de votre boutique en ligne (eCommerce).

4

Mettre en place une page temporaire

Toujours dans l’idée de teasing, vous pouvez également mettre en place une page temporaire annonçant le lancement de votre site internet. Vous pouvez la partager ensuite sur vos réseaux sociaux. Elle doit attiser la curiosité et l’intérêt des gens, donc être alléchante. Elle peut également permettre de récupérer des adresses mail, via une newsletter, afin d’avertir les plus curieux.

Mon conseil :
– Intégrez un compte-à-rebours jusqu’à la date et l’heure de lancement de votre site. Cela permet d’augmenter le sentiment d’attente et devient un rendez-vous à ne pas manquer.
– Vous pouvez faire évoluer cette page au fur et à mesure, afin de maintenir l’intérêt des visiteurs à aller la visiter régulièrement.
– Vous pouvez également offrir une exclusivité aux personnes qui se seront inscrites via leur adresse mail afin d’inciter les visiteurs à s’abonner à votre newsletter. Cette exclusivité peut être un accès en avant-première à votre site.

Ce qu’il ne faut pas faire :
Manquer à votre engagement. Si vous annoncez publiquement le lancement du site internet à telle date, vous ne pouvez pas faire marche-arrière à défaut de perdre en crédibilité.

5

Lancer un site juridiquement au point

Afin de n’avoir aucun problème juridique en aval du lancement de votre site, il faut méticuleusement vérifier que le site est juridiquement au point. En effet, il faut qu’il contienne tous les éléments obligatoires devant figurer sur un site, suivant votre activité et la vocation du site internet. Ces éléments comportent les mentions légales, des coordonnées pour communiquer avec vous, les conditions générales de vente si votre site est un site e-commerce, la politique de confidentialité ou encore le respect des droits d’auteur.

Mon conseil :
Faites appel à des personnes compétentes dans ce domaine afin qu’elles vous aident à rédiger tous les contenus obligatoires.

6

Lancer un site déjà référencé

Afin de pouvoir exister dès le lancement, le site doit déjà être indexé dans les moteurs de recherches. Pour cela, j’ai déjà expliqué comment avoir un référencement naturel de qualité dans l’article Mes 12 astuces pour un bon référencement naturel sur Google. Il faut également suivre les règles de rédaction web, que vous pouvez retrouver dans l’article Les 10 règles d’un bon rédacteur web, Enfin, il faut proposer un site qui est sécurisé, car si ça n’est pas le cas, cela nuit au référencement.

Mon conseil :
– Vous pouvez utiliser Rank Math, qui est un outil vous assiste afin d’avoir un référencement naturel optimal, pour vérifier que ce dernier est satisfaisant. Cet outil connaît les règles à respecter et comment optimiser le référencement de chaque page que vous créez.
– Pensez aussi au référencement naturel local, pour ceux qui sont concernés, avec Google My Business. Il faut s’y créer un compte pour profiter de toutes les fonctionnalités qui y sont associées, notamment sa présence Google Map et la possibilité de recevoir des avis.

7

Lancer un site déjà optimisé

Un des points importants sur lequel travailler est l’optimisation du site, qui doit être irréprochable dès le lancement. En effet, il serait très embêtant de perdre la première vague de clients potentiels, car le site est mal optimisé. Il faut donc faire attention de notamment avoir un affichage responsive sur mobile et tablette ou encore avoir un temps de chargement des pages qui doit être rapide. Pour ce point, vous pouvez consulter l’article Mes 10 astuces pour améliorer la vitesse de chargement de votre site web afin de régler ce souci si vous le rencontrez.

Mon conseil :
Vérifiez chaque page en tant que visiteur, c’est le meilleur moyen pour repérer le moindre problème, comme un défaut de mise en page, une page affichant une erreur 404 ou encore des fautes d’orthographe.

Ce qu’il ne faut pas faire :
Tester et vérifier les pages sans méthode. En effet, suivre une méthode pour la vérification vous permettra de ne passer à côté de rien. Vous pouvez, par exemple, tester votre site, en suivant l’arborescence : commencez par chaque lien du menu afin de tester toutes les catégories, puis chaque page de chaque catégorie.

8

Effectuer un pré-lancement sur un échantillon “test”

Dans la lignée de mon conseil précédent, vous pouvez effectuer un pré-lancement afin de repérer les potentiels problèmes. Ce pré-lancement serait effectué auprès d’un échantillon “test” de 5 à 10 personnes qui peut être composé d’amis, de la famille ou plus généralement de proches. Ce pré-lancement est bien évidemment “confidentiel” car non-ouvert au public. L’objectif est d’obtenir des retours afin de repérer des bugs, des erreurs de liens, un mauvais maillage interne : en d’autres termes, tout ce qui pourrait nuire à la navigation et à l’expérience utilisateur de votre site internet.

Mon conseil :
Choisissez des personnes de confiance pour ce test : des personnes qui ne négligeront pas cette tâche et qui n’auront pas peur de vous dire les choses qui ne vont pas.

9

Promouvoir son site avec de la publicité

Afin d’avoir un coup de projecteur dès le lancement de votre site, vous pouvez promouvoir votre site avec du référencement payant. En effet, faire une campagne de référencement payant est un bon moyen de se faire connaître rapidement lors d’un lancement. 

Vous avez 2 options qui s’offrent à vous : une campagne Google AdWords et le Social Media Ads. Pour être bref, une campagne Google AdWords permet d’avoir de la publicité en haut des pages de recherche. Il faut pour cela cibler les bons mots clé qui vous aideront à mettre en avant votre site à la bonne cible et aux bons prospects. Pour le Social Media Ads, se sont les différents types de publications sponsorisées sur les réseaux sociaux, comme avec Facebook Ads par exemple. A vous de choisir l’option qui convient le mieux à votre activité, votre contenu et votre budget.

Ce qu’il ne faut pas faire :
Délaisser le référencement naturel au profit du référencement payant. En effet, le référencement payant est un référencement qui est éphémère et qui demande d’investir de l’argent au contraire du référencement naturel qui est gratuit et qui demande seulement de l’investissement personnel régulier.

10

Faire un feedback du lancement

Dès le lancement de votre site, écoutez attentivement et prenez en compte tous les retours des premiers visiteurs et clients de votre site internet, notamment sur les réseaux sociaux. En effet, il faut toujours rester dans une démarche d’amélioration constante et c’est pour cela qu’il faut effectuer les améliorations nécessaires. Même si le lancement est en quelques sortes loupé, rien n’est définitif et il faut redresser la barre rapidement afin de montrer que vous êtes quelqu’un de réactif.

Mon conseil :
– Utilisez les outils de pilotage comme Google Analytics pour voir ce qui a marché, ce qui a moins marché, mais aussi le trafic du site et où il est concentré afin de savoir quels sont les contenus qui plaisent. Cela permettra de comprendre ce que vous devez mettre en avant.
Utilisez Google Search Console pour savoir quels sont les mots clés que Google a identifié comme pertinent pour votre site, afin de miser dessus pour le futur

Ce qu’il ne faut pas faire :
Faire l’autruche sur ce qui n’a pas marché. En effet, il serait contre-productif de ne pas prendre en compte les avis négatifs qui sont constructifs, car c’est ce qui permet de s’améliorer !

En bref...

La création d’un site internet est un travail qui demande beaucoup d’organisation et d’investissement. C’est pour cela qu’il ne faut pas se précipiter dans son lancement et prendre tout le temps nécessaire afin de ne rien laisser au hasard. 

Vous pouvez demander l’avis et le point de vue de personnes extérieures, qui auront un œil neuf et un certain recul sur ce que vous avez réalisé. Ils pourront déceler certains problèmes que vous n’auriez potentiellement pas vu, car il est parfois difficile de prendre le recul nécessaire lorsqu’on est plongé dans un projet comme cela. 

Cependant, toutes ces astuces doivent pouvoir vous donner une vision globale de ce qu’il y a réalisé afin d’avoir toutes les cartes en main pour réussir le lancement de votre site web !

Si vous voulez me confier votre projet, n’hésitez pas à découvrir mes prestations de création de site web pour en savoir plus !

Vous avez aimé cet article ? Et si vous le partagiez ? 😄
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire